0

Et si ?… McCarthy

Tree dégonflée, au matin du 18 octobre 2014 | Photo AFP

Dans le cadre de la FIAC 2014 (Foire internationale d’art contemporain de Paris) du 23 au 26 octobre, l’artiste américain Paul McCarthy installe une œuvre monumentale intitulée Tree sur la Place Vendôme le 16 octobre avec l’accord de la Préfecture de Paris, la Monnaie de Paris, le Comité Vendôme et la Fiac. Une structure gonflable de 25m de haut en plastique vert : un sapin diront les uns, un plug anal diront les autres. Tree est alors dégonflé et gît sur le sol de la Place Vendôme dès le 18 octobre.

Censure ? Attaque contre l’Art ? Vandalisme ?

Les Parisiens n’ont quand même pas oublié, que sous la Commune, en mai 1871, la Colonne Vendôme* est mise à terre : « La foule silencieuse a les yeux rivés sur la colonne qui vacille, bascule puis se brise dans un grand fracas sur le lit de sable et de fumier prévu pour amortir sa chute. La statue de Napoléon Ier en César, si odieuse aux fédérés, se retrouve vite décapitée. La foule exulte et se jette sur les ruines du monument. La Commune tient son coup d’éclat… »

Lorsque le gouvernement de Versailles reprend le pouvoir, le peintre et fédéré Gustave Courbet (1819-1877) est accusé. Il est pourtant étranger à cette destruction qu’il avait malgré lui inspirée à travers une pétition, en proposant au gouvernement de Défense nationale de déménager la colonne aux Invalides. Courbet est traduit en conseil de guerre comme seul responsable. Il est condamné à  six mois de prison et doit régler l’intégralité des frais de reconstruction (323 091,68 Francs Or), soit 10 000 francs par mois pendant trente-trois ans ! Pour raisons de santé, il ne fit que deux mois de prison et s’exila en Suisse, sans jamais payer les traites.

La colonne fut vite reconstruite pour effacer les traces du forfait, elle trône depuis 1875 au centre de la Place Vendôme.

Et si McCarthy était un petit malin ?

Le 16 octobre dernier, une mise en scène très proche de ce qui se déroula en 1871 est orchestrée : un cabestan, des câbles et des poulies pour dresser Tree, le même outillage pour faire basculer la colonne sous la Commune ; une sculpture phallique au milieu de cette place parisienne ; un sex-toy qui gonfle et se dégonfle ; une œuvre gisant sur le sol ; polémique et levée de boucliers chers à Courbet et McCarthy…

Et comme par hasard, quelques jours plus tard on inaugure l’exposition de Paul McCarthy : Chocolate Factory à la Monnaie de Paris du 25 octobre 2014 au 4 janvier 2015.

McCarthy n’aurait-il pas lui-même orchestré cette polémique ? Il nous fait ainsi réfléchir à la valeur de l’Art, sa place dans notre société, sa médiatisation, ses buzz…

C’est qui le roi de la com ?

*La colonne Vendôme a été érigée entre 1805 et 1810 avec le métal des 1200 canons conquis par la Grande Armée à Austerlitz, est inspirée par la Colonne Trajane de Rome. A son sommet trône la statue de Napoléon Ier, cette colonne est le symbole du pouvoir bonapartiste.

0

Canal + a 30 ans

ob_b50205_30-sec-30-ans-canalplus

À l’occasion des 30 ans de la chaîne, le 4 novembre 2014, Canal + a lancé un appel à création vidéo. Mousse graffiti s’est prêté au jeu.

À visionner sur  Et que ça mousse ! Les meilleures réalisations seront sélectionnées par un jury de professionnels et diffusées lors d’une émission consacrée de l’Œil de Links, au cours de laquelle le lauréat sera annoncé (le 10 novembre 2014).

2

Exposition Niki de St Phalle : Nanas power

Qu’allez-vous y voir ?

Affiche de la Réunion des musées nationaux-Palais, © Réunion des musées nationaux-Grand Palais, © Réunion des musées nationaux-Grand Palais, Paris 2014

 

Cette  rétrospective, première grande exposition consacrée à Niki de Saint Phalle depuis vingt ans, présente toutes les facettes de l’artiste qui fut à la fois peintre, assemblagiste,  sculpteure,  graveuse, performeuse  et cinéaste expérimentale, et renouvelle profondément le regard posé sur son travail. Continue Reading »

0

Street art et droit français

lexis_vig

Association insolite et pétillante du droit français et du street art : en partenariat avec la Galerie Le Feuvre, nous avons réalisé des jaquettes en série limitée pour les Éditions Lexis Nexis à partir d’œuvres de street artistes (Mist, Stohead,  Sickboy, Smash, Violeau).

les codes street art

les codes street art

0

Expo Wave à La Villette

wave_vignette

Prestation de conférences par Émilie dans l’exposition Wave du 10 septembre au 5 octobre 2014. Wave est une exposition temporaire qui met en avant l’ingéniosité collective. A l’heure où la planète est confrontée à de vastes défis économiques, sociaux et environnementaux, une multitude d’initiatives aux 4 coins du monde prouve que des solutions existent pour faire mieux avec moins. A travers 20 exemples concrets l’exposition souligne cette vague d’ingéniosité collective qui change le monde.

De l’Art est partenaire de l’exposition Wave et transmet le contenu de l’exposition aux entreprises qui invitent leurs clients, prospects, consultants… à l’occasion d’événements de communication, petits-déjeuners, soirées privées…
www.wave-innovation.com

Expo - La Villette

0

Fraîcheur écologique au bureau

ecogestevignette_actu

Toujours sensibles à la réflexion écologique et environnementale, nous avons conçu pour Seine & Marne Développement des autocollants destinés à customiser les lieux de travail. Affichage sauvage autorisé !

0

Ouverture du site www.moussegraffiti.com

SiteEcran

Notre bébé grandit et devient autonome, nous lui offrons donc un nouvel espace d’expression.
Retrouvez les mousse graffiti sur moussegraffiti.com

0

Rendez-vous au Salon Espaces verts, fleurs et jardins

fleurs-et-jardins

dac. et ses mousse graffiti seront présents les 4, 5 et 6 octobre sur le salon Espaces verts, fleurs et jardins au Grand Parquet à Fontainebleau.

mapmonde

0

Baleine graffiti

mousse graffiti

Mardi 17 septembre 2013, phare des Baleines*, île de Ré.
Conditions météo : coef de marée : 100 / vent en rafales étourdissantes
Gravés sur la citadelle de Saint-Martin, les graffiti ornent les murs depuis le XIXe siècle, témoins de la présence militaire sur l’île.
Afin de perpétuer ce souvenir, nous repérons un mur adéquat dans l’abri du canot de sauvetage de Saint-Clément-des-Baleines et bravons les embruns, les mains dans la mousse pour façonner une baleine végétale. Écho graphique à l’appellation du phare, apparition picturale d’une espèce disparue des côtes depuis plusieurs années, cette nouvelle création suscite des réactions enjouées et chaleureuses auprès des promeneurs en ciré.
Notre objectif : éprouver la résistance de la mousse en terrain hostile et venteux. A suivre.

*Phare des Baleines : situé à l’extrémité nord-ouest de l’île de Ré, ce phare (1849-1853) rappelle la présence des cétacés sur les côtes rétaises. La dernière baleine s’est échouée en 1994 au Bois-Plage, mais le phare veille toujours.

mousse graffiti

mousse graffiti

0

Eco graffiti. Suite.

Les enfants et la mousse à la une

D’une  fenêtre de nos bureaux, nous guettons les réactions des passants à la vue de notre dac. moussu. Certains s’arrêtent et n’osent pas toucher, d’autres traversent la rue pour prendre le recul nécessaire à l’observation, d’autres encore sortent leur téléphone et prennent une photo ; les plus âgés nous questionnent sur le pourquoi du comment. L’objectif de Fred, lui,  a saisi une troupe d’enfants en rangs serrés : les petites mains caressent la mousse dans un brouhaha joyeux de cours de récréation. Nous assistons, surpris et guillerets, à l’ expérience sensorielle des petits et grands. La curiosité n’a pas d’âge.